Indications et Contre-Indications du Jeûne Buchinger

Extrait de « L’art de jeûner » du Dr Françoise Wilhelmi de Tolédo, éditions Jouvence 

 

IMG_0567       

Indications du Jeûne préventif 

Diminution des facteurs de risque

Excès de poids

Triglycérides, cholestérol, acide urique

Stress

Diabète de type II (non insulinodépendant)

Hypertension

Alzheimer

Tabagisme

Effets majeurs  du jeûne

Suppression de l’apport de glucose, baisse du taux d’insuline

et de sucre sanguin, mobilisation de la graisse au niveau du sang,

du foie et du tissu adipeux.

La cellule désactive les gênes du vieillissement et active les gênes

de la réparation. Il s’ensuit une résistance multiple au stress

oxydatif, physique…

Mise au repos du tube digestif, normalisation

de la flore intestinale, suppression de l’apport d’antigènes,

immunomodulation.

Diminution des phénomènes inflammatoires.

Drainage et élimination de l’excès de sel et d’eau.

Utilisation protéique; désencombrement cellulaire.

Modification neurovégétative et hormonale.

Renforcement de la sérotonine.

Amélioration du flux sanguin.

Perte de l’envie de fumer, interruption des schémas comportementaux

Contre-indications

Amaigrissement extrême

Anorexie

Hyperthyroïdie décompensée

Artériosclérose cérébrale avancée

Insuffisance hépatique ou rénale avancée

Grossesse et allaitement

Dépendances (alcool, drogues)

Troubles du comportement alimentaire

Ulcère d’estomac ou du duodénum

Affections coronaires avancées

Décollement de rétine

Psychose sous médication importante

Diabète de type I

 

 

 

Maladies tumorales, cancer, pendant la chimiothérapie: les études sont en cours

Pendant le stage, si vous suivez un traitement, il sera maintenu ou éventuellement adapté par votre médecin. Ce jeûne est de type Buchinger.

Envie d’informations supplémentaires ou une question? Contactez-moi